Origine prostata

PSA - Antigene Prostatico Specifico

Se lerezione se si rimuove la prostata

Mise en garde médicale. Le cancer de la prostate est un cancer fréquent touchant la prostateune glande de l' appareil reproducteur de l'homme. Le origine prostata se origine prostata à partir des tissus de la prostate quand des cellules y origine prostata et se multiplient de façon incontrôlée.

Celles-ci peuvent ensuite s'étendre se métastaser en migrant de la prostate jusqu'à d'autres parties du corps, particulièrement les os et les ganglions lymphatiques du pelvis. Le cancer malin de la prostate survient indépendamment de l' hypertrophie bénigne de origine prostata prostate HBPou adénome prostatique. C'est dans l'immense majorité des cas un adénocarcinomesurtout de type acinaire. Le cancer malin de la prostate peut provoquer notamment des douleurs, des difficultés à uriner et des dysfonctionnements érectiles.

Les symptômes ayant pour origine un adénocarcinome de la prostate signalent souvent origine prostata stade avancé de la maladie. Les traitements les plus fréquents sont la chirurgie prostatectomie radicalela radiothérapie radiothérapie externe et curiethérapienotamment et l' hormonothérapie. Les taux de ce cancer varient considérablement de origine prostata le monde. Selon la Société américaine du Cancer, ce cancer est plus rare chez les Asiatiques et plus répandu chez les personnes d'origine origine prostata les taux élevés pouvant aussi être influencés par l'accroissement de l'effort de détection.

Le cancer de la prostate survient le plus souvent après cinquante ans. Il est globalement le second cancer le plus fréquent chez l'homme, et, dans certains endroits [ 1 ] origine prostata en France [ 2 ][ 3 ]il prend la première place, devant le cancer des poumons qui est cependant plus souvent mortel.

De nombreux porteurs d'un cancer de la prostate n'éprouvent jamais de origine prostata, ne subissent aucune thérapie origine prostata meurent pour d'autres raisons. De nombreux facteurs d'origine génétiquetoxicologique et liés au régime alimentaire semblent impliqués dans le développement de ce cancer.

Les études autopsiques confirment une haute prévalence de cancers asymptomatiques et non diagnostiqués de la prostate chez les hommes dès 30 ans [ 4 ]. Cette prévalence augmente avec l'âge, atteignant environ la moitié des hommes de type caucasien au-delà de 80 origine prostata [ 4 ]. Son incidence augmente en partie apparente à cause d'un meilleur dépistage.

Ceci s'explique pour une grande partie, mais pas totalement, par un meilleur dépistage Cf. Il existe d'importantes différences géographiques dans l'expression de ce cancer, qui semble plus fréquent chez les Noirs, ou lorsque la famille possède une histoire pathologique avec ce type d'affection. La pollution par le Chlordécone est un facteur explicatif, dans le origine prostata des Antilles.

Ces derniers semblent en effet protéger la plupart origine prostata Japonais vivant au Japon alors que ceux qui vivent aux États-Unis ne le sont pas [ 10 ].

Ce origine prostata est le plus souvent asymptomatique, c'est-à-dire qu'il est découvert alors qu'il n'entraîne aucune manifestation lui étant propre. Lorsqu'il est symptomatique, le cancer de la prostate origine prostata le plus souvent à un stade avancé. L'anormalité de l'un ou de ces deux éléments laisse soupçonner un cancer de la prostate.

Il sera confirmé ou infirmé par l'analyse sous microscope d'échantillons de la prostate biopsies prostatiques transrectales échoguidées. Seule la positivité de la biopsie autorise à planifier et à commencer le traitement spécifique de ce cancer.

Une scintigraphie osseuse à la recherche de métastases osseuses et un TDM abdomino-pelvien ou une IRM abdomino-pelvienne pour préciser l'extension de la tumeur dans la loge prostatique ainsi que d'éventuelles métastases ganglionnaires pelviennes, rétropéritonéales ou hépatiques.

Le diagnostic est obtenu par des biopsies prostatiques multiples, réalisées de manière échoguidée et par voie transrectale. Elle permet également de réaliser le score de Gleasonde grande valeur pronostique. Néoplasie prostatique intraéphithéliale. Invasion périneurale par un adénocarcinome prostatique.

HE, x L'examen clinique fondamental est le toucher rectal. L' élastographie ultrasonore échographie évoluée est une technique complémentaire qui peut être préconisée autant en raison du faible coût de origine prostata, de son absence d'effet secondaire et de sa sensibilitédés que le taux d' antigène prostatique spécifique est hors norme [ 41 ][ 42 ]. Le signe le plus spécifique est une induration de la partie périphérique de origine prostata glande.

Cette induration peut être nodulaire, elle peut également intéresser tout un lobe voire l'ensemble de la glande palpable. Une consistance hétérogène ou une asymétrie sont des signes beaucoup origine prostata spécifiques, qui peuvent aussi bien traduire un simple adénome, notamment lorsque la prostate est de grande taille.

Il n'existe actuellement aucun origine prostata d'imagerie de pratique origine prostata susceptible de détecter seul un foyer d'adénocarcinome prostatique avec une sensibilité et une spécificité satisfaisantes. Contrairement à une idée encore largement répandue, et bien que cet examen soit ainsi encore souvent prescrit, l' échographie endorectale, seule, n'a pas d'utilité pour le diagnostic positif du cancer de la prostate, au regard du désagrément qu'elle est susceptible d'occasionner.

Elle prend, en revanche, tout son intérêt lorsqu'elle sert à guider des biopsies prostatiques. Les autres modalités d'imagerie scanner, IRM ont un intérêt dans le bilan d'extension. Une sonde d' échographie endorectale munie d'un origine prostata d'aiguille est introduite dans le rectum. Les biopsies sont effectuées avec origine prostata aiguilles munies d'un mandrin encoché. Le mandrin pénètre le premier. L'aiguille vient le recouvrir, pour trancher et emprisonner ainsi le fragment de prostate situé dans l'encoche.

Les mouvements du mandrin et de l'aiguille sont automatisés par un système de ressorts et le prélèvement est effectué en quelques centièmes de seconde. L'écran de l'échographe, muni d'un repère représentant le trajet de l'aiguille, permet, ainsi, des tirs biopsiques très précis. Actuellement, il est fréquemment réalisé 5 à 6 prélèvements par lobe, soit 10 à 12 au total. Ces origine prostata peuvent être diminués ou augmentés en fonction de la taille de origine prostata prostate, de la tolérance du patient, ou bien s'il s'agit d'une deuxième série de biopsies.

Une préparation rectale lavements est souvent préconisée. De nombreux centres proposent désormais une antibio prophylaxie systématique court traitement antibiotique en vue de limiter les complications infectieuses.

La prise concomitante d'un traitement anticoagulant est en principe contre-indiquée et cet éventuel origine prostata peut faire l'objet d'un arrêt ou d'une modification temporaires. La tolérance de l'examen est particulièrement variable d'un patient à l'autre.

Chaque tir biopsique est en lui-même très peu douloureux. En revanche, leur répétition, et surtout la présence et les mouvements de la sonde sont les principaux facteurs d'inconfort. Les désagréments de cet examen justifient parfois le recours à une anesthésie locale ou générale. L'anesthésie locale avec un gel anesthésique origine prostata de lidocaïne n'a jamais fait la preuve de son efficacité.

L'anesthésie locale par injection de lidocaïne de chaque côté de la prostate nerfs pudendaux a montré dans de nombreuses études une amélioration de la tolérance de l'examen, toutefois incomplète, du fait de sa faible efficacité sur l'inconfort lié à la présence de origine prostata sonde.

Les douleurs éventuelles disparaissent en quelques dizaines de minutes. Peuvent survenir de façon assez fréquente de petits saignements par l'anus et dans les urines, pendant 24 à 72 heures sans aucune gravité.

De petits filets sanguins peuvent également origine prostata mêler au sperme, pendant origine prostata jours, encore une fois sans aucune conséquence. Elles sont rares et exceptionnellement graves. Origine prostata cancer entreprend la portion périphérique de la glande, au contraire de l' hypertrophie prostatique bénigne qui intéresse la zone centrale, périurétrale. Des études ont montré que des fibres nerveuses issues de prolongements origine prostata de neurones préexistants dans le système nerveux périphérique peuvent infiltrer les adénocarcinomes de la origine prostata, contribuant aux phases précoces du développement tumoral et à sa progression [ 43 ].

Enle même laboratoire découvre que des neurones peuvent être créés au sein même du microenvironnement tumoral [ 45 ]. Ils y sont produits par des cellules neurales souches provenant du cerveau et acheminées par la circulation sanguine. La origine prostata de l'évolution est corrélée avec l'aspect microscopique score de Gleasonle niveau de PSA et l'extension de la maladie [ 47 ]. L'extension de origine prostata maladie doit être déterminée au origine prostata afin d'adapter les traitements.

Il faut donc rechercher la présence de métastases osseuses, pulmonaires et hépatiques, sachant que les métastases osseuses sont les plus fréquentes. Il faut rechercher des métastases ganglionnaires dans le bassin et le rétropéritoine autour de l'aorte abdominale.

Les moyens d'imagerie utilisables en routine ont globalement une faible capacité à bien montrer échographiescannerIRM ou à localiser précisément scintigraphie les lésions d'origine prostatique, en raison notamment du caractère faiblement vascularisé de ce cancer. La structure tissulaire des cancers de la prostate varie origine prostata formes différenciées cellules cancéreuses ressemblant aux cellules sainesdite de grade 1, aux formes les moins différenciées cellules cancéreuses présentant beaucoup de caractères atypiques par rapport aux cellules sainesdite de grade 5.

Plusieurs grades peuvent se rencontrer au sein d'un même tissu. Le premier chiffre représentant le score du contingent le origine prostata représenté. Aux stades T1 ou T2, N0, M0, le score origine prostata Gleason est bien corrélé à la probabilité de survie sans traitement [ 48 ]. La classification de D'Amico, origine prostata s'applique aux cancers prostatiques non métastatiques, est origine prostata plus utilisée en pratique clinique courante, à la fois pour l'orientation thérapeutique et pour le pronostic.

L'âge, la santé générale de l'homme aussi bien que la mesure de propagation, l'aspect sous le microscope et la réponse du cancer à un traitement initial origine prostata importants pour prévoir l'issue de la maladie. Comme le cancer de la prostate est une maladie d'hommes âgés, beaucoup mourront pour d'autres raisons avant que le cancer de prostate ait pu s'étendre ou causer des symptômes.

Cela rend difficile le origine prostata du traitement. Décider si on traitera ou non un cancer localisé de la prostate une tumeur limitée à l'intérieur de origine prostata prostate dans l'intention de le guérir est un arbitrage qu'on doit faire entre les effets favorables et nuisibles qu'on attend au point de vue de la survie du patient et de sa qualité de vie. Le traitement doit donc être discuté au cas par cas suivant l'extension du cancer, l'état général du patient et les maladies associées.

Une simple surveillance peut être ainsi conseillée chez le patient âgé ou chez les origine prostata d'une forme très localisée. Un rapport conjoint de l'Institut national du cancer, l'institut de veille sanitaire, le réseau Francim des registres des cancers et des Hôpitaux de Lyon, a montré que la survie des patients atteints de 3 types de cancers, dont le cancer de la prostate, avait augmenté entre la période et la période [ 49 ].

Il y a une corrélation entre la production de testostérone hormone mâle et la multiplication des origine prostata cancéreuses. Un traitement bloquant ou réduisant fortement la production de cette hormone permet origine prostata freiner très efficacement l'évolution de la maladie. Certains médicaments sont administrés sous forme d'une injection sous-cutanée tous les trois mois. D'autres sont administrés origine prostata voie orale. Les effets secondaires sont cependant nombreux, mais rarement graves.

L' hormonothérapiequi était le traitement réservé aux formes évoluées, ou métastatiques, a vu ses indications étendues au origine prostata des tumeurs récusées pour la chirurgie du fait de la taille de la tumeur, du risque de chirurgie non complète… et pour lesquelles le taux de rechute après radiothérapie demeurait important.

Le contrôle plus global de la maladie, en additionnant radiothérapie et hormonothérapie pour trois ans, permet d'améliorer notablement le nombre de patients pour lesquels la maladie demeure indétectable. L'acétate d' abiratérone Zytiga développé par l'équipe de De Bono à Londres, a origine prostata, chez les malades dont la maladie progressait à nouveau après une première chimiothérapie docétaxelun avantage indéniable par rapport au placebo, avec une excellente tolérance et un allongement de la survie [ origine prostata ].

Un effet similaire, quoique non totalement significatif statistiquement, est également démontré avant l'introduction de la chimiothérapie, permettant de contrôler la maladie plus longtemps avant d'y recourir. L' enzalutamide Xtandidont origine prostata mode d'action s'apparente à ses devanciers flutamide, bicalutamide mais en y ajoutant une affinité très forte pour le réacteur androgénique ainsi qu'une action intra-cellulaire propre, a obtenu des résultats comparables à l'abiratérone pour le cancer métastatique résistant à la castration et précédemment traité par chimiothérapie avec le docétaxel [ 51 ].

D'autres résultats semblent également favorables avant l'utilisation de la chimiothérapie demande d' AMM en cours [ réf. L'arsenal thérapeutique s'enrichit donc année après année. La difficulté dans le futur sera sans doute de sélectionner les bons traitements ou la bonne séquence thérapeutique, pour chaque patient. La pulpectomie ablation des tissus origine prostata n'est plus guère utilisée depuis les années Jusqu'au début des annéesl'utilisation des chimiothérapies cytotoxiques, dans les cancers de prostate métastatiques, et dont le traitement habituel par hormonothérapie devenait inefficace jugé en particulier sur origine prostata répétée du PSA malgré une suppression androgéniques'est avéré un échec.